Bien lire son contrat d’assurance auto !

Contrat d’assurance auto : La clause « Résiliation »

Votre assureur a résilié votre contrat, et vous êtes dans l’obligation de trouver rapidement un contrat d’assurance pour résiliés pour pouvoir rouler ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls, ce cas est très fréquent.

assurance auto

En effet la majorité des assurés font l’impasse sur la lecture du contrat d’assurance. S’il vous arrive de l’examiner, vous trouverez une clause « Résiliation » qui présente d’une façon claire et concise les conditions de rupture du contrat. C’est pour cette raison même qu’il est judicieux d’éplucher et bien assimiler ce dernier lors de la souscription.Cette clause spécialement vous permettra de tout savoir sur la procédure de la résiliation, quand est ce qu’elle peut avoir lieu à l’initiative des deux signataires et pour quelles raisons. En principe, les assureurs attendent jusqu’aurenouvellement du contrat pour exposer leur décision pour ne pas être dans l’obligation de préciser le motif exacte de la résiliation.

L’assuré donc court le risque à ce moment-là de se voir résilier pour des raisons que l’assureur tente de cacher tel que le cumul de malus supérieur au plafond ou votre excès de sinistres. En temps normal et passé cette période, c’est code des assurances qui régit et gère les causes de résiliation. C’est-à-dire qu’il limite la résiliation aux cas de non-paiement de cotisation mensuelles ou annuel ou la modification la modification de l’usage de la voiture ou encore l’établissement d’une fausse déclaration ou une omission. 

Il est à savoir qu’en cas de sinistre, vous ne bénéficiez plus de vos garanties si vous êtes sous l’emprise d’alcool ou de drogue ou si votre permis a été suspendu ou retiré définitivement.

Vous risquez aussi de voir vos garanties suspendues s’il y’a lieu d’une vente ou perte de votre véhicule ou changement de situations (déménagement, mariage ou changement de situation professionnelle.)

Post Author: parlerdetoutorg