Un crédit immobilier oui, mais pendant combien de temps ?

Vous projetez d’acquérir un logement à Paris, et vous vous demandez donc sûrement à quel genre d’emprunt vous allez souscrire. L’idée de vous endetter sur de très nombreuses années, voire quelques longues décennies ne vous séduit pas forcément. Il est possible pour vous d’y voir plus clair.

L’état actuel des emprunts pour le logement

N’hésitez pas à vous offrir les services de courtiers spécialisés dans le crédit immobilier. Il est important que vous sachiez comment vous repérer à travers les données chiffrées auxquelles vous serez confronté en cherchant le crédit immobilier idéal.

Car l’état actuel du marché se trouve dans une situation qui nécessite un certain recul. En effet, jusqu’à récemment les taux d’intérêt étaient descendus à des seuils planchers historiquement bas. Le fait est que le marché de l’habitation se portait relativement bien : les acheteurs ne prévoyant plus la moindre diminution à venir des pourcentages, c’était le bon moment pour eux de faire l’acquisition d’un bien.

Mais après les récentes élections américaines, les analystes se sont plus ou moins accordés pour prévoir un retour à la hausse des taux d’intérêt dans les mois à venir. La période d’incertitude qui se profile outre atlantique risque bien évidemment d’avoir ses répercussions en Europe. Des chiffres en augmentation sur le sol américain engendreraient logiquement un effet boule de neige au sein du Vieux Continent.

Dans cet océan de chambardements, savoir naviguer à l’aide d’une boussole fiable paraît donc indispensable. Ne soyez cependant pas dans l’urgence ! A l’été 2015, les faibles taux d’intérêt avaient occasionné un rush des renégociations et des rachats de crédit au sein des établissements bancaires.

Vous pouvez d’ailleurs cliquer ici pour découvrir un article datant de quelques mois avant la saison estivale de 2015. Sa thématique était alors axée sur les moyens de renégocier un crédit immobilier pour profiter de cette tendance avant qu’il ne soit trop tard.

Pourtant, les seuils planchers ont continué de percer des records jusqu’à cette année. Cette fois-ci, la remontée est quasiment certaine, mais notez bien qu’elle va prendre son temps. Les banques n’ont aucun intérêt à casser la dynamique du marché du logement de façon brutale, parce qu’elles ont besoin de continuer à se faire de nouveaux clients.

Choisir la durée idéale

Vous avez donc encore un peu de temps pour réfléchir, au moins jusqu’au premier trimestre 2017. Ne vous précipitez pas à souscrire un crédit immobilier sur 30 ans qui pourrait vous paraître avantageux au premier coup d’œil, mais qui constituerait dans tous les cas une véritable ruine financière.

En visitant ce lien, vous vous rendrez compte que toutes les durées ne se valent pas. La durée standard du crédit immobilier en France se situe entre 15 et 25 ans. C’est ce qui convient à la capacité de remboursement des mensualités de la majorité des foyers français emprunteurs.

C’est par ailleurs sur ces durées que les taux d’intérêt ont le plus reculé. L’augmentation du coût d’un emprunt sur 30 ans est symptomatique de la baisse historique des autres chiffres par ailleurs. Quelque part, elle est aussi le signe que le marché se portait bien jusqu’à maintenant.

Notez aussi qu’en cas de revente anticipée d’une habitation financée sur 30 ans, vous devrez au banquier un montant plus élevé que celui que vous lui aurez emprunté… Cette éventualité ne représente donc pas quelque chose d’avantageux pour vous.

Profitez plutôt de la baisse des pourcentages sur ces derniers mois pour privilégier un emprunt sur 15 ou 25 ans. Les chiffres seront beaucoup plus avantageux pour votre portefeuille pendant encore un petit moment, et vous ne risquez pas de dépenser votre argent en vain.

Post Author: parlerdetoutorg