Résiliation assurance auto : motifs et solutions !

La résiliation d’un contrat d’assurance auto après une année de souscription est possible aussi bien pour l’assuré que pour son assureur. Pour cette raison même, on retrouve de plus en plus de compagnie d’assurance auto destinés à ce cas spécifique de clients résiliés.

Des solutions en cas de contrat auto résilié

Faudrait être réaliste, la quête d’un nouveau contrat pour un conducteur résilié n’est pas aussi simple et facile que pour un conducteur régulier. Il faut, tout d’abord, réussir à trouver un assureur qui accepte son dossier malgré le risque potentiel qu’il inspire à cause de sa précédente résiliation. Ensuite vient le coût à payer pour son assurance qui inclut une majoration appliquée dans le but de compenser ce risque.

Assurance autoHeureusement pour vous, étant donné que ces cas sont assez fréquents, des compagnies d’assurance auto ont se sont dédié à ces profils spécifiques et y ont adapté des contrats pour des tarifs plus ou moins raisonnables. Toutefois, il est possible de faciliter vos recherches en ayant recours à un comparateur d’assurance en ligne. Ce moyen efficace a le mérite d’être simple et rapide et vous permettra de faire des simulations de devis gratuitement.
Dans les cas extrêmes, il existe un bureau central de tarification ( Le BCT) qui intervient si, après de nombreux refus vous n’arrivez toujours pas à trouver un assureur. Cet organisme a pour rôle de fixer le montant de la prime d’assurance annuelle auprès de l’assureur que vous sélectionnez vous-même.

Dans quels cas un assureur peut-il résilier un assuré ?

En principe, un assureur ne peut procéder à la résiliation de votre assurance auto après un sinistre que s’il existe une clause sur votre contrat l’autorisant. Il est donc nécessaire de bien lire le chapitre « résiliation » des conditions générales de votre contrat. Toutefois, la loi exige que l’assureur avise son client de sa décision par lettre recommandée et ceci avant deux mois minimum de la date d’échéance afin qu’il ait le temps nécessaire de chercher un nouveau contrat.
Bien que la résiliation après sinistre soit la plus fréquente, il existe d’autres motifs amenant l’assureur à rompre un contrat d’assurance tel que le non-paiement des cotisations et l’aggravation du risque.

Post Author: parlerdetoutorg