Comment résilier son contrat d’assurance automobile ?

En effet, Il est tout à fait en votre de résilier votre contrat assurance auto. Toutefois, vous êtes dans l’obligation de respecter certaines règles que la loi impose.

La résiliation du contrat assurance auto : Dans quelles circonstances ?
Il existe un bon nombre de circonstant qui vous donne droit de résilier votre contrat. On cite :

assurance auto

  • A la date d’échéance de votre contrat: Vous disposez cependant d’un délai de préavis de deux mois qu’il faut respecter pour envoyer votre demande en lettre recommandée avec accusé de réception. A l’arrivée de l’échéance, votre couverture prend fin.
  • Si votre assureur vous applique une majoration de prime qui n’est pas liée à un malus ou aux taxes.
  • En cas de vente ou cession de véhicule : vous devez transmettre à votre assureur une lettre recommandée avec accusé de réception. A la réception de votre lettre vos garanties seront suspendues et votre contrat sera résilié dans les 10 jours qui suivent.
  • En cas de changement de situation personnelle ou professionnelle : La résiliation a lieu 30 jours après la réception de la lettre recommandée avec AR.

De même, l’assureur peut aussi procéder à la résiliation de votre contrat sans même vous indiquer le motif, en respectant un délai de préavis fixé à 2 mois avant la date d’échéance.
Il est, toutefois, conseillé de privilégier l’envoie de votre demande de résiliation en lettre recommandé avec accusé de réception pour une meilleure efficacité.
La loi Châtel : pour vous simplifier la résiliation:

Etant donné que votre contrat assurance auto est renouvelé de manière tacite, il est d’autant plus facile de rater l’opportunité de le rompre.

La loi Châtel intervient pour résoudre ce problème et exige que tout assureur avise son assuré de l’approche de la date d’échéance afin de leur permettre de procéder à la résiliation s’ils le souhaitent.

 

 

Post Author: parlerdetoutorg